Rétrospective 2019

Je ne m’y prends toujours pas tôt pour le récap ! Mais cela me permet de vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année 2020 ! Une nouvelle décennie s’ouvre à nous, et j’espère que celle-ci sera excellente pour vous. Aussi bien pour votre santé que pour vos projets !

L’année 2019 a été riche en beaucoup de choses ! Que ce soit par les œuvres qui sont sorties, aussi bien cinéma, jeux vidéo, manga… Que par des projets qui ont enfin vu le jour.
Comme l’année dernière, je vous propose une rétrospective sur cette année 2019. Et tout comme l’année dernière, je vais vous conseiller des œuvres dont je n’ai pas parlé dans un article.

Ce n’est pas moins de 14 articles qui ont vu le jour cette année sur le blog ! Très sincèrement je suis assez content de ce résultat. On est d’accord que je suis loin de certain, mais cela fait un petit ratio d’un article par mois, et je m’en félicite !

Dans un premier temps, j’aimerais vous dire un grand merci. Aussi bien pour votre fidélité à suivre mes articles, que pour votre bienveillance quant aux nouveaux projets que je lance. Car oui, cette année, en plus d’être la véritable première année complète pour le blog, j’ai également lancé deux gros projets.

« Pod’Culture, un podcast sur la Pop Culture »

Le fameux gros projet dont je vous ai parlé pendant plusieurs mois, a enfin vu le jour le 23 octobre 2019. Vaste projet où j’ai souhaité rassembler des gens que j’apprécie autour d’une table, pour parler de sujets vastes et variés centrés sur la pop culture.
J’ai déjà écrit un article sur le sujet que vous trouverez juste ici. Je tenais tout de même à revenir dessus, car cela a été une immense satisfaction lors de la sortie du premier épisode que vous avez accueillie avec beaucoup de bienveillance, donc un grand merci à vous ! D’ailleurs 3 autres épisodes sont sortis, donc n’hésitez pas à aller jeter un petit coup d’œil !

Bien évidemment je tiens à remercier tout particulièrement Flo, Jordy, Matthieu et Clément, qui ont cru au projet et surtout qui ont accepté de m’accompagner dans cette aventure de fou ! Encore un grand merci à vous les amis !

« Un stream sauvage apparaît ! »

En voilà un autre projet que je souhaitais enfin réaliser. Autant Pod’Culture, on commence à avoir un peu nos marques, autant pour le stream c’est autre chose ! Car oui, celui-ci est tout récent, à tel point que je n’ai pas encore eu l’occasion de vous en parler !
Depuis le 28 décembre, j’ai commencé à stream sur Twitch. Alors pour le moment je ne suis qu’à mes débuts, mais l’exercice est vraiment super sympa ! Aussi bien dans le fait de partager en direct un jeu, que de pouvoir en discuter avec vous ! Car oui, il y a déjà deux trois personnes qui viennent quand je lance un direct, et ça me fait chaud au cœur !

J’ai décidé pour fêter ce début de live, d’enfin commencer Celeste ! Après avoir écrit un article Unboxing du collector de Limited Run Games, il était temps de découvrir cette merveille ! Et je confirme… Ce jeu est incroyable, pour ce que j’en ai découvert pour le moment ! Par ailleurs, je me suis dit que garder une trace de tout ça serait génial. J’ai donc opté pour l’enregistrement des lives et les rediffusions sont disponibles sur ma chaîne Youtube !

« Côté cinéma, ça donne quoi ? »

L’année dernière, j’ai écrit lors de ma rétrospective 2018, que souhaiter découvrir plus de nouveaux films en cette année 2019. Pour rappel, en 2018, j’ai découvert, 39 films.
Pour cette nouvelle année, ce n’est seulement que 36 «nouveaux» films que j’ai pu découvrir… Je ne dirai pas que je suis déçu, juste, j’aurais voulu réussir à passer le cap des 40. Donc pour cette année 2020, je ne prends aucun pari, et on verra bien ce qu’il en sera !

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle année cinématographique a été incroyable. J’ai surtout réussi à avoir quelques gros coups de cœur, dont j’ai déjà pu vous parler lors du troisième épisode de Pod’Culture. Mais je vais profiter de cet article pour vous en toucher quelques mots !

Si je vous dis, Parasite, vous en avez sans doute entendu parler ? Mais si, le fameux film coréen qui a remporté la Palme d’or à Cannes ! Et bien figurez-vous que ce n’est, ni plus ni moins, mon film de l’année. Comment vous parler de Parasite, sans trop en dire… Déjà, il a été réalisé par Bong Joon-Ho, réalisateur coréen (Snowpiercer, Okja, Memories of Murder…) et raconte l’histoire de la famille Ki-Taek, vivant sous le seuil de pauvreté, s’infiltrant petit à petit chez la famille Park, qui eux au contraire sont une famille aisée.

Pour faire simple, Parasite réunit à lui seul, plusieurs genres du cinéma. Que ce soit de la comédie, du thriller, de l’angoisse, ou encore de la politique… Tout est savamment mélangé et surtout bien construit. Lors de la projection du film, je suis passé par plusieurs états, pour finalement sortir de la séance, vraiment chamboulé. J’avoue que c’est le genre de cinéma qui me parle, qui me fait ressentir des choses si fortes que j’ai du mal à les mettre sur papier.

Bien qu’un peu déroutant, le public occidental n’étant pas habitué à ce genre de cinéma, je ne peux que vous inviter à passer le pas, et découvrir ce que Parasite a à offrir.

Quel fan de Tarantino je serais, si je ne parlais pas de Once Upon a Time in Hollywood ?
L’histoire d’un acteur, Rick Dalton, qui voit sa carrière en déclin, en plus du fait de ne plus reconnaître le Hollywood qu’il aime. Ainsi que son ami et doubleur/cascadeur, Cliff Booth, qui de son côté continue de vivre, comme bon lui semble.

Tarantino nous offre ici une lettre d’amour qu’il porte au cinéma. Que ce soit par le choix de l’époque, ou bien par ce qu’il raconte, j’ai l’impression de voir ici, le chant du cygne de notre Q.T. OUAIH est loin d’être le film ouvert à tous, au contraire, j’ai trouvé qu’il s’adressait bien plus aux cinéphiles qu’aux néophytes. A contrario d’un Django Unchained qui a su déplacer des foules, le dernier film du réalisateur est quant à lui bien intimiste.

Il n’aura, cependant, pas réussi à détrôner Parasite, mais bon dieu quel pied j’ai pris.


« Et côté jeux-vidéo, t’en es où ? »

Pour la première fois, lors de la rédaction d’une rétrospective, je vais pouvoir vous parler de jeux auxquels j’ai joué et terminé cette année.
Ce n’est pas moins de 20 jeux, qui m’auront suivi lors de cette année 2019, avec quelques pépites dont je vais me faire une joie de vous parler !

Cela ne va pas en surprendre beaucoup, mais j’ai totalement adoré l’aventure qui est proposée avec Red Dead Redemption 2. Il va encore plus loin que le premier en terme de narration, et surtout qu’il est beau bon dieu...
Je ne suis pas du genre à juger un livre sur sa couverture. Tout ça pour dire que les graphismes d’un jeu m’importent peu, mais là il faut reconnaître que c’est magnifique ! Le tout étant très bien construit, que ce soit avec cette bande-son incroyable, et des personnages formidablement bien écrits… Autant vous dire que si j’avais eu le temps de le terminer fin 2018, il aurait été mon GOTY de l’année.

Autant je ne suis pas forcément « fan » des GTA, autant la licence Red Dead Redemption fonctionne totalement sur moi. À n’en pas douter, ce deuxième opus est et restera très important pour moi.

Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces, mais par contre on en apprend beaucoup sur la petite pépite du jeu indépendant de l’année !
Ape Out a été une véritable claque, tant son gameplay est formidablement bien marié au sound design et à la musique de ce titre. Tout nous pousse à aller plus loin, plus vite, et plus fort afin de faire trembler les percussions. Car oui, à la moindre action que vous faites, cela entraînera des percussions endiablées sur la musique déjà très jazzy. Le seul point négatif de ce Ape Out étant sa durée de vie. N’étant pas forcément friand des jeux de rythme, je dois avouer m’être totalement laissé emporter dans ce jeu d’action rythmique, que je vous invite à découvrir au plus vite !

J’aurai bien sûr pu évoquer également Marvel’s Spider-Man, dont j’ai déjà écrit un article. De même, l’incroyable et saisissant No Man’s Sky, qui m’a totalement fait voyager, bien que le postulat de départ n’était pas très convaincant il faut l’avouer. Il y a eu également Pokémon Bouclier qui a été la surprise pour la licence. Surprise dont j’avais besoin pour me refaire apprécier un jeu Pokémon.


Pour finir, cette année 2019 a été vraiment incroyable. Les projets que j’ai pu lancer ont l’air de vous plaire, et j’espère que ça continuera. Sachez que l’on va se donner de sacrés moyens pour faire évoluer Pod’Culture dans le bon sens. Évidemment, il en sera de même pour les streams, dont j’ai déjà une idée précise de la liste de jeux que je souhaite découvrir avec vous !

3 thoughts

  1. Comme tu le sais, je valide plusieurs œuvres qui t’ont fait vibrer cette année et il faut vraiment que j’en découvre d’autres, à commencer par Parasite. Tu t’es lancé de nouveaux défis et ceux-ci commencent très bien, à commencer par le podcast, bien sûr ! Je suis curieuse de savoir à quoi ressembleront nos bilans 2020 mais à mon avis, ils seront encore plus déments :p

    1. Oooh oui ! Cette année 2019 fût bien rempli pour ce qui est des projets et ça fait plaisir! J’ai déjà hâte d’entendre notre conversation endiablé sur quelle est la meilleure œuvre de l’année ! ^-^

  2. Ah, Parasite, je ne manquerai jamais de superlatifs pour en parler 😀

    Et je vois que ça a été une bonne année pour toi, t’as pu lancer deux projets intéressants. Pas facile le stream, mais tu t’en sortais bien quand je suis passé te voir (même si j’avoue que je suis pas un grand consommateur de streams, du coup je passe pas toujours). Quant au podcast, on en a déjà discuté, c’est solide !

Laisser un commentaire