Rétrospective 2018

Je m’y prends légèrement tard comparé à mes collègues mais je vais commencer mon article par vous souhaiter une excellente année 2019 ! Je vous souhaite le meilleur, une excellente santé et surtout que vos projets se réalisent !

Je voulais publier cet article plus rapidement, mais le temps s’est joué de moi – surtout le temps passé sur Red Dead Redemption 2 en cette fin d’année, tu ne tromperas personne Benji ! –.
Il est donc temps de vous faire une rétrospective de l’année passée, afin de commencer 2019 sur de bonne base.

Il faut savoir que depuis 2016, j’établis de mon côté un listing de nouveaux films vu durant l’année. Nous avions commencé ce projet avec un ami de longue date, le même avec qui j’ai partagé la découverte du jeu Journey. J’ai continué les années suivantes, durant lesquels je notais ce que j’appelle nouveaux films. D’ailleurs je vais vous définir ça, que ce soit clair pour tout le monde !
Je note tous les films que je n’avais jamais vus auparavant, que ce soit donc au cinéma, évidemment, où bien chez moi, au chaud sous un plaid avec un bon thé !
Donc il se peut que durant cette rétrospective, que je vous parle de film que vous considérez aussi bien culte, qu’inconnu et surtout de toute époque !

Maintenant, les bases sont posées, je veux que vous sachiez que je ne compte pas faire un article de listing de tout ce que j’ai pu regarder durant l’année, mais surtout me concentrer sur ce qui m’a marqué !
Si jamais la liste complète des films que j’ai vu durant l’année vous intéresse, elle sera disponible en bas de cet article, où sinon vous pouvez trouver un thread sur mon fil twitter que je mets à jour une fois le film visionné !

Enfin pour terminer les explications, en cette année 2019, je ferai évoluer mon concept de thread, en y incluant une toute petite critique du film, mais également établir un thread sur les jeux vidéo que je termine durant l’année. Encore une fois, vous trouverez tout cela sur mon twitter : @BenjaminARoy.

Bon, commençons !
En 2018, je n’ai vu «que» 39 nouveaux films, comparé à l’année précédente, durant laquelle j’ai vu pas moins de 61 films, autant vous dire que je suis un peu déçu de ce résultat. J’essayerai bien évidemment de rattraper cela pour la nouvelle année !
Néanmoins, dans ces 39 films, certains m’ont profondément marqué, par leurs messages et leurs histoires. En même temps, sur le peu de films que j’ai pu voir, j’ai été très sélectif, donc je savais déjà plus ou moins à quel point les films étaient reconnus comme des bons films. – Plus ou moins évidemment car certains sont vraiment très mauvais haha –

Le premier film que je souhaite évoquer est Dallas Buyers Club, qui a pour propos de fond l’ouverture d’esprit et surtout l’acceptation d’autrui. Il a été réalisé par Jean-Marc Vallée et est sorti en 2014, avec pour acteurs principaux Matthew McConaughey, Jennifer Garner et l’excellente interprétation de Jared Leto. Dans ce long-métrage, il va être question du SIDA, de l’homosexualité et de comment un homme détestable de par ses jugements et sa façon d’être, va changer du tout au tout, pour la simple et bonne raison, qu’il attrape le SIDA.
Il est clair que je résume ça de façon très rapide, mais je ne veux pas trop vous en dire non plus, afin que vous puissiez vous-même découvrir ce magnifique film et vous en faire votre propre avis. Sachez simplement que ce film est tout de même assez dur, il traite d’un sujet très délicat et contient des scènes assez choquantes – en restant objectif –.

The Shape of Water, un magnifique conte ancré dans le réel, réalisé par Guillermo Del Toro. Il faut dire que c’est le maître en la matière. Chacun de ses films, nous montre une créature, qui pourrait être terrifiante, mais qui se révèle bien moins effrayante et bien plus «humaine» que l’homme lui-même. Qui plus est, nous avons le droit à l’une des plus belles histoires romantiques que j’ai pu voir en 2018, accompagné d’une bande originale vraiment somptueuse. Il a été clair et ce très rapidement, qu’il fait partie d’un de mes coups de cœur pour les films sorties en 2018 ! La réalisation y est très propre, avec des plans tellement sublimés par les lumières et la colorimétrie utilisée que l’on pourrait y voir des tableaux de grands peintres ! En même temps on parle de Del Toro, rien d’étonnant en soi ! Si jamais vous n’avez pas eu l’occasion de voir des films de ce réalisateur, je ne peux que vous conseiller sa filmographie, vous ne serez pas déçu !

Il faut savoir que je suis difficilement impressionnable dans le genre de l’horreur, tellement j’ai saigné ce style de film plus jeune – haha… –. Donc maintenant, je m’ennuie très souvent devant les films de ce genre, tellement les codes y sont éculés et surtout, je ne suis plus du tout effrayé par ce que je peux voir ! Le seul et l’unique film d’horreur que je trouve tout simplement merveilleux, c’est L’Exorciste – ouais ce n’est pas original –. Tout y est absolument parfait, l’ambiance, les acteurs, la musique, la photographie. C’est un carton complet et toujours aussi effrayant des dizaines d’années après sa sortie.
Cette année, j’ai eu l’occasion de regarder l’un des meilleurs films d’horreur/thriller que j’ai pu voir ! Lui aussi rejoint d’une certaine manière les deux premiers films dont je vous ai parlé, en touchant les minorités.

Get Out, réalisé par Jordan Peele. Ce mec est tout simplement un génie. En l’espace d’un film, il a su s’approprier le genre du film d’horreur et d’en faire un message puissant contre le racisme. De réussir, à ce point, de faire un film d’horreur/thriller aussi innovant, aussi frais, c’est du génie. Le film nous raconte l’histoire de Chris, un jeune homme noir vivant une relation amoureuse avec sa copine blanche, Rose. Le temps est venu pour Chris de rencontrer sa belle-famille, mais il ne peut s’empêcher de se demander s’ils savent, qu’il est noir.
Encore une fois, je ne souhaite pas vous en dire plus, car je souhaite réellement vous pousser à regarder ce film ! Sachez simplement que la réalisation est très bien exécutée, les jeux d’acteurs y sont parfaits de justesse, j’ajouterai même que je mets un cœur géant sur Daniel Kaluuya qui interprète Chris et que vous avez pu voir dans un épisode de Black Mirror (Bingham « Bing » Madsen – Saison 1, épisode 2).
Pour ce qui est de la technique du film, les plans sont très soignés, la photographie et la lumière sont sublimes. En bref, Get Out a fait beaucoup de bruit lors de sa sortie et a raison, allez-y les yeux fermés !
Je suis d’ailleurs convaincu que Us, le prochain film de Peele, est bien parti pour faire autant parler de lui, pour info il sort le 22 mars de cette année !

Cette année, nous avons eu le droit à un des meilleurs exemples de film catastrophe, avec une pincée de film de genre, français ! Dans la Brume, réalisé par Daniel Roby et avec Romain Duris. Bon dieu ce que ça fait plaisir de voir un film français de ce genre ! C’est assez étonnant mais terriblement rafraîchissant !
Alors je sais bien que Daniel Roby est un réalisateur canadien, mais le film a été réalisé en hexagone !
On est ici sur un très bon exemple de bons films catastrophe ! De la tension, de vrais enjeux et un film terriblement anxiogène ! De quoi passer un agréable moment de divertissement pur.

S’il y a bien un genre de cinéma que j’affectionne tout particulièrement, c’est le genre de l’animation ! Il suffit de voir le premier article que j’ai écrit sur une série, je me suis de suite dirigé vers une série d’animation (cf : Hilda sur Netflix, où l’avènement des créations originales).
Je ne pouvais pas vous faire un article récapitulatif des films que j’ai vu, sans mentionner au moins un film d’animation !

Le Garçon et la Bête réalisé par Mamoru Hosoda, celui que l’on cite comme étant le nouveau Miyazaki, chose avec laquelle je ne suis pas forcément d’accord, tant leur message sont différents, mais nous en reparlerons un jour j’en suis sûr !
Donc j’ai eu l’occasion de découvrir ce film cette année, alors qu’il est sorti 2015, et bon dieu, il y a pas à dire, j’adore le travail d’Hosoda ! Que ce soit sur Summer Wars ou encore Les Enfants Loups Ame et Yuki, le réalisateur nous emporte dans un monde si proche du réel, qu’il est très difficile de faire la distinction entre le réel et le fantastique. La frontière y est très fine et pour autant le mariage entre les deux est si bien réalisée. Il est souvent question d’humanisme dans les films du réalisateur japonais et Le Garçon et la Bête ne déroge pas à la règle. Pour autant, même si nous avons affaire à des créatures fantastiques, l’humain et la créature peuvent apprendre beaucoup l’un de l’autre, à tel point qu’une relation autre fois perdue peut y naître et vivre pleinement à travers ces deux héros.
Si un jour vous souhaitez découvrir le travail d’Hosoda, je ne peux que vous conseiller cette œuvre qui est aussi bien touchante que merveilleuse, avec un propos de fond vraiment superbe. Qui plus est, le travail de réalisation est au poil, les plans sont magnifiques, le travail des artistes du Studio Chizu est impressionnant, que ce soit à l’animation ou au dessin. En bref, n’hésitez pas à vous plonger à corps perdu dans les réalisations de Mamoru Hosoda.

Et pour finir ce petit récapitulatif, j’aimerais terminer sur un autre film français. Eh oui ça en fait deux ! Mais que voulez-vous, il y a eu de bons films ces dernières années !
Nous venons de sortir de la période mais pour autant, je vous conseille de découvrir si vous ne l’avez pas encore vu, Santa & Cie, réalisé par Alain Chabat et sorti en 2017.
Avant tout, partez du principe que je suis difficilement objectif avec le réalisateur, j’aime beaucoup son humour et les univers qu’il peut créer ou adapter. Chabat nous livre ici une jolie histoire sur le Père Noël, arrivant dans notre monde, lui qui est un peu soupe au lait, qui souhaite simplement faire son travail, il se retrouve obligé de vivre avec une famille et donc côtoyer de vrais humains.
Le postulat de base est très simple, mais cela marche terriblement bien, car cela met en avant les différences qu’il peut y avoir entre deux mondes, ce qui amène à chaque fois des quiproquos et des péripéties vraiment très amusants.
Alors il est vrai que nous ne sommes pas ici avec un film grand spectacle, mais tout comme Le Garçon et la Bête, il est bon d’avoir des films plus intimistes, bien que celui-ci reste grand public.
L’humour de Chabat fait mouche – vous l’avez ? –, à chaque fois, des petits clins d’œil sont fait à ceux connaissant son travail, mais également ouvert aux plus jeunes, permettant ainsi une aventure tout publique, à partager avec le plus grand nombre !
Le genre de feel-good movie que l’on prend plaisir à regarder sous un plaid, un dimanche soir d’hiver.

Il est vrai que ce récapitulatif de l’année 2018 change un peu de ce que l’on peut voir/lire habituellement, mais il faut aussi dire que je n’ai été que très peu au cinéma cette année et donc faire un top des films sortis durant l’année 2018 me semblait déplacé, voire inutile. J’ai donc choisi de vous partager ce qui m’a le plus touché durant l’année, en espérant pouvoir vous faire découvrir et vous donner envie de regarder ces 5 films (et plus avec les filmographies des réalisateurs).

Il est intéressant de noter que les films que j’ai pu vous proposer dans cet article, ont pour certains quelques ressemblances. De ce fait, il est très facile de voir quel genre de film me touche le plus. Bien évidemment, toute cette liste et ces différents avis n’engagent que moi, tout cela est purement subjectif.
J’essayerai de renouveler la formule l’année prochaine, si je vois que cela vous a plu !

Pour les plus curieux d’entre vous, voici la liste complète des films que j’ai vu cette année, dans l’ordre de visionnage (📺 pour vu à la maison et 🎞️ pour vu au cinéma) :

– Mother ! (07/01) 📺
– Coco (13/01) 🎞️
– Le Grand Méchant renard (14/01) 📺
– The Open House (20/01) 📺
– The Greatest Showman (27/01) 🎞️

– Rain Man (21/02) 📺
– Blockbuster (23/02) 📺
– The Shape of Water (25/02) 🎞️
– Dallas Buyers Club (25/02) 📺

– Pokémon Je te Choisis (04/03) 📺
– Get Out (09/03) 📺
– Thor Ragnarok (28/03) 📺
– Ready Player One (29/03) 🎞️
– Les Animaux Fantastiques (30/03) 📺
– Gerald’s Game (31/03) 📺

– Dans la Brume (11/04) 🎞️
– Vendredi 13 (20/04) 📺
– The Visit (22/04) 📺
– Spring Breakers (22/04) 📺
– Le Garçon et la Bête (22/04) 📺
– Il y a t’il un pilote dans l’avion (27/04) 📺
– Les Garçons et Guillaume à table (27/04) 📺

– Black Panther (10/05) 📺
– Réalité (10/05) 📺

– Mutafukaz (02/06) 🎞️
– Wonder (20/06) 📺

– Yves Saint-Laurent (10/07) 📺
– Le Crime de l’Orient Express (13/07) 📺
– Le Retour du Héros (15/07) 📺
– Bakuman (19/07) 📺
– Les Indestructibles 2 (19/07) 🎞️
– Le Terminal (25/07) 📺

– Hitman & Bodyguard (02/11) 📺
– Sale Temps à l’Hôtel El Royal (09/11) 🎞️
– Santa & Cie (09/11) 📺
– Bohemian Rhapsody (18/11) 🎞️

– Good Morning Vietnam (03/12) 📺
– Rencontres du 3e type (07/12) 📺
– Melancholia (09/12) 📺

4 thoughts

  1. Salut mon cher Falco ! Je vais certainement te faire un commentaire un peu long pour te dire mes pensées sur ces films que tu parles, même si je ne les ai pas vu ahaha.

    Le premier qui est Dallas Buyers Club, me donne vraiment envie, car j’aime tout ces films qui parlent d’ouverture d’esprit et surtout dans ceux, où il y a un personnage qui à un caractère au début pour changer au fur et à mesure dans l’autre bord psychologique ! Je note le nom .

    Pour ce qui est du second film qui se nomme, The Shape of Water, je compte bien entendu le regarder vu qu’il a été réalisé par Del Toro que j’apprécie tout même ! Puis je ne te cache pas que les histoires romantiques, c’est l’un de mes genres favoris avec tout ce qui est Dramatique.

    J’avais pu entendre un peu de Get Out, justement à cause du bruit qu’il a fait, mais étant un peu trop amateur dans le milieu du cinéma, je suis passé un peu au travers. Cependant, dans ce que tu dis, ça me donne envie de le voir comme de ne pas le voir, il n’y a pas trop de clichés dans cette oeuvre ?

    Dans la brume, m’intrigue en tout sincérité, mais il me fait également peur. Souvent je trouve que les films catastrophe sont un peu surjoué dans le jeu d’acteur comme dans les effets cinématographique mis en avant, à voir !

    L’avant dernier film que tu parles est le seul que j’ai pu voir. Ce fut un réel coup de coeur pour ma part ! Il est vrai que les gens ont tendance à trop comparer les réalisateurs à Miyazaki quand on parle de film d’animation. Mamoru Hosoda traite de messages particulier lié à la famille, Les enfants loups traite de la maternité, tandis que le garçon et la bête parle de la paternité ! Son prochain film parlera de la fraternité et je ne cache pas que je l’attends énormément !

    Malheureusement pour, Santa & Cie, je vais m’en passer… J’aime bien Alain Chabat, mais uniquement en dehors du cinéma, dans Burger Quizz je l’apprécie beaucoup.

    Je suis curieux d’avoir ton avis sur Thor Ragnarok que j’ai beaucoup aimé, malgré que ce soit le seul Thor que j’ai vu (J’ai jamais fait le pas d’aller regarder des films de super héros XD). Et également savoir ce que tu penses de Mutafukaz qui me tente beaucoup !

    Merci à toi pour ce sympathique article qui fut très agréable à lire, continue comme ça copain !

    1. Wouah wouah wouah ! Quel commentaire ! Merci à toi mon Swordy !

      Alors pour ce qui est de Get Out tu peux y aller les yeux fermés, justement Jordan Peele se ré-approprie le genre du film d’horreur pour en faire un thriller haletant, dont même le twist reste une surprise assez folle ! J’avoue m’être totalement lassé des films d’horreurs, aussi bien par ce qu’ils racontent et par les clichés et autres gimmick, mais avec ce Get Out c’est une valeur sur ! Lorsque j’ai écrit “horreur”, La Petite Nimia n’était pas du tout d’accord avec moi, et me disait qu’il était bien plus un Thriller, chose avec laquelle je suis partiellement d’accord, donc si les clichés des films d’horreurs te gonflent, part du principe que c’est un excellent thriller avec une pointe d’horreur !

      Pour ce qui est de Dans La Brume, je ne trouve pas qu’il soit surjoué, après je ne sais pas si j’arrive à être totalement objectif, appréciant beaucoup l’acteur Romain Duris. Le côté anxiogène et survit est vraiment très bien dépeint dans ce film je trouve, il ne réagit pas “connement” et s’absout de tout cliché du genre. Ce n’est pas le héros qui réussira à sauver la terre si jamais c’est ce qui te dérange ! ^-^

      Ah c’est dommage pour Santa & Cie, mais après je peux comprendre que l’on ne puisse pas totalement adhérer à l’humour Chabat ainsi qu’a son jeu ! Mais si jamais un jour tu souhaites te faire un film de noël, celui ci est très cool ! ^-^

      Alors, Thor Ragnarok est vraiment fun, j’ai bien rigolé devant, j’ai regardé quasi tous les Marvel, donc la trilogie du coup des Thor et ce dernier à un impact assez intéressant à passer tout le film à déconstruire son héro pour en faire un vrai héro sur la fin. Donc c’est un oui !

      Mutafukaz est un réel OVNI du genre, il faut s’attendre à être totalement surprit face à ce qu’il nous propose, car nous sommes très loin de ce que l’on peut avoir l’habitude de voir dans l’animation et dans l’histoire ! Ils ont vraiment tenté quelque chose et rien que pour cela c’est extrêmement louable ! Le film n’est pas exempt de tout défaut, mais il a le mérite de donner un bon coup de pouliche à ce genre de cinéma, qui plus est pour un film français ! La BO est dingue, l’animation est vraiment folle et les doubleurs sont vraiment bons ! (Coucou Orelsan et Gringe) Prépare toi seulement à voir un film qui sort, par bien des aspects, de ce que tu peux avoir l’habitude de voir !

Laisser un commentaire